Mon histoire

ma quête de la perfection

J’étais autrefois une mangeuse COMPULSIVE et ÉMOTIONNELLE qui passait son temps à fantasmer sur les recettes de gâteaux au chocolat et à baver sur les mets les plus caloriques des vitrines de pâtisserie.

Parallèlement à ça, je menais une quête obsessionnelle de l’alimentation LA PLUS SAINE qu’il soit, et de l’alimentation qui me donnerait le corps LE PLUS PARFAIT, en cherchant (innocemment) des informations sur internet concernant le poids, la santé et l’alimentation. Malheureusement, cette quête a signé l’arrêt de mort de mon métabolisme et de mes fonctions hormonales, me laissant hypothyroïdienne, infertile (avec des ovaires micro-polykistiques) et incapable de consommer la moindre calorie et le moindre gramme de sucre sans prendre du poids.

Je m’imposais toutes sortes de régimes et j’avais toutes sortes de règles alimentaires (qui variaient en fonction de mes recherches du moment), dans l’espoir de pouvoir ressentir un jour la liberté, la légèreté et la magie que j’ai toujours rêvé de ressentir.

Mais je suis progressivement devenue beaucoup trop RIGIDE et CRAINTIVE vis-à-vis de ce que je mettais dans ma bouche, et, mes bonnes intentions du début se sont doucement transformées en trouble alimentaire.

Je pensais qu’en limitant certains aliments je faisais ce qu’il y avait de mieux pour ma santé et pour mon poids mais, comme je l’ai compris quelques années plus tard, il existe une limite entre manger sainement et manger sainement de manière obsessionnelle et rigide.

J’avais franchi cette limite.

Plus j’apprenais de choses sur l’alimentation, plus je devenais restrictive. Me soucier de ma santé et de mon poids était devenu un job à temps plein.

Même si je contrôlais assidûment tout ce que je mettais dans ma bouche, à certains moments, je ne pouvais m’arrêter de manger. Je pensais que ces comportements alimentaires étaient « émotionnels » et/ou que j’étais tout simplement « accro » à la nourriture.

« Plus j’apprenais de choses sur l’alimentation, plus je devenais restrictive. Me soucier de ma santé et de mon poids était devenu un job à temps plein. »

métabolisme et GUÉRISON PHYSIQUE

Pour résoudre mes problèmes de poids et mes soucis de santé, j’ai arrêté de chercher des réponses auprès de docteurs, de nutritionnistes, de thérapeutes, ou de « coach » en ligne qui me conseillaient de réduire mes calories, de supprimer le sucre et le gluten, de boire 2 litres d’eau par jour et de faire plus de sport, et je me suis mise à faire MES PROPRES RECHERCHES.

Je suis alors tombée sur les travaux d’un physiologiste et endocrinologue, le Dr Ray Peat, qui exposait des idées sur la physiologie et les hormones dont je n’avais jamais entendu parler. Il y avait quelque chose en lui et en ses recherches qui m’intriguait et m’intéressait. Il avait la capacité à expliquer clairement le fonctionnement du corps humain et de faire des rapprochements entre certains symptômes, comme personne n’avait su le faire auparavant.

Après avoir lu la plupart de ses livres et de ses articles, ainsi que ceux d’experts en nutrition dont les principes se rapprochaient des siens comme le Dr Lita Lee, le Dr Broda Barnes, le Dr John Lee, le Dr Constance Martin, le Dr Han Selye, Danny Roddy, Josh Rubin et bien d’autres, j’ai enfin commencé à comprendre le fonctionnement du métabolisme, de la thyroïde et les mécanismes de régulation du poids, ce qu’aucun médecin ni aucun nutritionniste n’avait réussi à faire auparavant.

J’ai alors TOTALEMENT changé les croyances que j’avais envers la nutrition et ce que je considérais comme « sain ».

Pendant des mois j’ai été plongée dans des recherches scientifiques sur la physiologie humaine, l’endocrinologie et la nutrition, et j’ai analysé comment ces experts « soignaient » les personnes qui avaient les mêmes soucis que moi.

J’ai réalisé que mon corps était dans un état inflammatoire chronique, que mes fonctions thyroïdiennes étaient à la ramasse et que mes surrénales étaient à plat, et ce à cause de TOUTES CES ANNÉES passées à me surentrainer, à vouloir perdre du poids et à manger « sainement ».

J’ai réalisé que pendant tout ce temps j’avais été coincée dans le brouillard d’une sous-nutrition chronique inconsciente, que je devais ARRÊTER d’essayer de suivre une alimentation particulière et qu’il fallait simplement que JE MANGE et que JE ME REPOSE, pour rétablir mon métabolisme.

J’ai aussi compris pourquoi l’approche classique conseillant de réduire ses calories et de faire plus de sport pour perdre du poids ignore TOTALEMENT les mécanismes de régulation de la graisse corporelle et pourquoi elle est INCROYABLEMENT INEFFICACE sur le long terme.

Grâce à mes recherches, j’ai eu le courage de RÉINTRODUIRE les sucres et les glucides que j’appréciais autrefois avec impunité (fruits, jus de fruits, miel, pommes de terre, etc.). J’ai également RÉDUIT ma consommation de protéines pro-inflammatoires (viandes) et de « bons gras » anti-métaboliques (acides gras polyinsaturés des huiles végétales, oléagineux,…). J’ai aussi ARRÊTÉ de pratiquer du cardio quotidiennement, et de sur-diluer mes fluides corporels en buvant des litres et des litres d’eau.

Mes symptômes « d’hypothyroïdie » et mes dérèglements hormonaux se sont petit à petit ENVOLÉS, et mon métabolisme est reparti de plus belle.

J’ai alors totalement changé les croyances que j’avais envers la nutrition et ce que je considérais comme « sain ».

TCA ET GUÉRISON MENTALE

Après des années passées à essayer de traiter de différentes manières la relation « émotionnelle » ou « compulsive » que j’avais avec la nourriture, et après avoir échoué à plusieurs reprises à la pratique de « l’alimentation intuitive« , j’ai réalisé que je n’arriverais jamais à changer mes comportements, sans changer en premier MES CROYANCES.

J’ai réalisé que les problèmes de comportement alimentaire que j’avais ne venaient pas de ce que je mettais ou ce que je ne mettais pas dans ma bouche mais surtout de ce que je PENSAIS de ce que je mettais dans ma bouche.

Je ne m’étais non plus pas rendue compte que, en me restreignant et en arrêtant d’écouter mes envies et mes sensations internes de faim, je les avais TOTALEMENT perturbées.

Je me suis alors mise à manger « normalement » et j’ai obtenu la liberté que je désirais tant en arrêtant TOTALEMENT de vouloir CONTRÔLER mon alimentation, ET en arrêtant de PENSER de manière restrictive, comme une personne au régime (ce qui est bien plus profond que de simplement « arrêter de faire des régimes/arrêter de se limiter »).

J’ai arrêté de me gaver de combinaisons alimentaires bizarres en plein milieu de la nuit en faisant de la nourriture MON ALLIÉE plutôt que mon ennemie.

Mon trouble alimentaire me disait juste : « Plus tu essayeras de CONTRÔLER ce que tu manges, plus tu te sentiras INCONTRÔLABLE. »

Aujourd’hui, PLUS AUCUN déclencheur émotionnel ou physique ne m’envoie directement dans le paquet de gâteaux au chocolat ; manger à un restaurant ne me stress plus DU TOUT et j’ai arrêté de passer mon temps à googler des recettes minceurs, low-carb, paléo, crudivores ou je ne sais quoi (ce qui a clairement libéré BEAUCOUP de place dans mon esprit pour penser aux choses qui comptent réellement).

Mon corps a retrouvé le poids auquel il est censé être, poids qui est ADAPTÉ, NATUREL, UNIQUE et SAIN par rapport à ma morphologie. Mon poids ne fait plus le yo-yo et ne fluctue plus comme il avait l’habitude de le faire en fonction de l’alimentation ou du programme sportif que je suivais.

Mon trouble alimentaire me disait juste : « Plus tu essaieras de contrôler ce que tu manges, plus tu te sentiras incontrôlable. »

Si vous aussi vous en avez marre de vous sentir LIMITÉ dans vos choix alimentaires, si vous en avez marre d’espérer que les choses « marcheront » si vous devenez PLUS STRICTE ou PLUS FIDÈLE à votre alimentation (alors que ce n’est visiblement pas le cas), si vous voulez savoir comment rétablir votre métabolisme et comment réparer les dégâts causés par les régimes et la restriction, alors ce blog est fait pour vous !

J’espère DE TOUT COEUR que les informations que je partage ici pourront vous aider autant qu’elles ont pu m’aider.

J’adore échanger avec mes lecteurs, particulièrement pour tout ce qui touche à la nutrition et la santé (fanatisme quand tu nous tiens ^^) donc n’hésitez pas à rejoindre la conversation dans les commentaires des articles. Ne soyez pas timide ! Et n’hésitez pas aussi à me contacter si vous voulez savoir comment nous pouvons travailler ensemble et quels sont les changements qui peuvent faire la différence dans votre relation avec la nourriture et le fonctionnement de votre métabolisme.

Pin It on Pinterest